The big short

6/10

Résumé :  le titre nous évoque clairement un braquage "à l'ancienne" ou quelque chose d'équivalent. Détrompez-vous, ce film retrace en fait l'histoire incroyable de quelques opportunistes (dont Michael Burrygérant d'un fond spéculatif) qui découvrent l'ampleur de la bulle immobilière aux Etats-Unis dès 2005. Flairant la possibilité de s'enrichir considérablement, ces personnes vont parier sur l'effondrement de ce marché envers et contre tous...

Critique

Même si ce film se veut didactique de temps en temps, il n’est à mon avis réservé qu’à ceux qui veulent comprendre comment la crise de 2008 a pu arriver et comment certains ont su tirer partie de celle-ci pour faire fortune.

De mon point de vue, un film réservé aux gens qui s’intéressent aux arcanes de la finance ou qui portent au minimum un regard curieux sur ce microcosme. Même s’il se veut didactique de temps en temps et fait quelques pauses pédagogiques (souvent hilarantes) en vulgarisant le jargon financier, il patauge souvent pour se rendre parfaitement compréhensible de bout en bout.

En sautant régulièrement d’une tranche de vie à l’autre pour suivre le parcours des grands gagnants de cette crise, le scénario gâche aussi inutilement son potentiel…Ce zapping constant peut désarçonner plus d’un téléspectateur.

Trop fouillis, trop peu grand public, trop long (2h10mn quand même) et pas assez percutant, voilà les principaux reproches que j’aurais à formuler envers ce film. Mais si je n’ai pas été entièrement conquis et que je l’ai trouvé loin du “loup de Wall Street” en terme d’exubérance, je me suis régalé de quelques répliques originales et de certaines scènes épiques (comme celle à 1,45mn dans la vidéo ci-dessous, la bimbo dans sa baignoire nous expliquant ce que sont les obligations hypothécaires !).

Bande annonce
Films Pécédent
«
Films Suivant
»
Articles récents
  • De sang et d’or Documentaires

    6/10

    RESUME : Un reportage sur le microcosme du Racing Club de Lens, club emblématique de la région Nord Pas de Calais.

     

  • Upload Science-Fiction

    8,5/10

    RESUME : Moyennant finance, les humains sont devenus capables de "s'uploader" après la mort. Comprenez par là le fait d'accéder à un paradis artificiel en connexion avec notre univers réel...Et totalement géré par une société privée !

    Parce que Nathan est mort prématurément d'un accident de voiture, sa compagne fait ce choix par amour. Malgré le fait d'être techniquement mort, Nathan reste donc en contact avec sa compagne et fait la connaissance de son "ange gardien", Nora...

  • La vie sexuelle des belges (1994) Biopic

    5,5/10

    RESUME : Le jeune Jan Bucquoy quitte sa ville natale d'Harelbeke pour Bruxelles. Là bas, il espère bien s'émanciper d'un cadre familial trop strict. Il espère également faire de nombreuses conquêtes féminines et aspire à devenir écrivain.

  • Un moment d’égarement Comédie

    6,5/10

    RESUME : Deux pères de famille (Laurent et Antoine),  se rendent en vacances en Corse dans la demeure de l'un d'eux. Pour ce séjour, deux adolescentes les accompagnent. Il s'agit respectivement de Marie (Fille de Laurent) et de Louna (Fille d'Antoine). Laurent finit par succomber aux avances de Louna...C'est le début d'une grosse galère sentimentale pour Laurent, qui peine à avouer l'impensable à son meilleur ami.

    Remake d'un film du même nom de Claude Berry, sorti dans les salles en 1977, où jouait Jean Pierre Marielle, Victor Lanoux et Agnès Soral.

Les commentaires sont fermés.

CRITIQ CINEMA