Les survivants (1993)

8/10

Résumé :

Adaptation cinématographique de l'histoire des survivants du crash de l'avion de l'équipe de rugby "Old Christians" en 1972, dans la cordillère des Andes. Pour ne pas mourir de faim, les survivants furent contraints de manger leurs camarades morts.

Critique

Le film est actuellement disponible sur NETFLIX. Encore un film sur le survivalisme en milieu extrême, un thème “qui a la cote” ces dernières années…Sauf que cette production est beaucoup plus ancienne (1993) est qu’elle est tirée d’une histoire véridique.

Les premiers instants sont carrément divins. C’est l’acteur John Malkovich qui endosse le rôle du conteur survivant de cette tragédie en guise d’entame, et il le fait avec un talent oratoire et une présence devant la caméra qui forcent le respect et l’admiration.

La suite est tout autant délectable jusqu’au final, du moins pour ceux qui s’intéressent de près ou de loin au  survivalisme. Le scénario, palpitant, transfigurent ces survivants en aventuriers des temps modernes, qui, loin d’attendre benoîtement que les secours viennent à eux, s’organisent de diverses manières pour assurer une survie loin d’être acquise dans des conditions climatiques extrêmes, à défaut d’être sauvés immédiatement.

Ce film n’est pas qu’une simple évocation des capacités des hommes animés par le simple espoir de survivre en s’adaptant à l’environnement. Il interpelle ouvertement le téléspectateur sur des questions fondamentales et gênantes, en particulier vis à vis de la mort ou du “cannibalisme forcé”.

Il pose ces interrogations majeures en toute simplicité, sans pour autant verser dans le malsain ou le morbide, ce qui n’était pas chose aisée.

Romanesque et puissante, cette oeuvre mérite bien des égards cinématographiques.

Bande annonce
Films Pécédent
«
Films Suivant
»
Articles récents
  • De sang et d’or Documentaires

    6/10

    RESUME : Un reportage sur le microcosme du Racing Club de Lens, club emblématique de la région Nord Pas de Calais.

     

  • Upload Science-Fiction

    8,5/10

    RESUME : Moyennant finance, les humains sont devenus capables de "s'uploader" après la mort. Comprenez par là le fait d'accéder à un paradis artificiel en connexion avec notre univers réel...Et totalement géré par une société privée !

    Parce que Nathan est mort prématurément d'un accident de voiture, sa compagne fait ce choix par amour. Malgré le fait d'être techniquement mort, Nathan reste donc en contact avec sa compagne et fait la connaissance de son "ange gardien", Nora...

  • La vie sexuelle des belges (1994) Biopic

    5,5/10

    RESUME : Le jeune Jan Bucquoy quitte sa ville natale d'Harelbeke pour Bruxelles. Là bas, il espère bien s'émanciper d'un cadre familial trop strict. Il espère également faire de nombreuses conquêtes féminines et aspire à devenir écrivain.

  • Un moment d’égarement Comédie

    6,5/10

    RESUME : Deux pères de famille (Laurent et Antoine),  se rendent en vacances en Corse dans la demeure de l'un d'eux. Pour ce séjour, deux adolescentes les accompagnent. Il s'agit respectivement de Marie (Fille de Laurent) et de Louna (Fille d'Antoine). Laurent finit par succomber aux avances de Louna...C'est le début d'une grosse galère sentimentale pour Laurent, qui peine à avouer l'impensable à son meilleur ami.

    Remake d'un film du même nom de Claude Berry, sorti dans les salles en 1977, où jouait Jean Pierre Marielle, Victor Lanoux et Agnès Soral.

Les commentaires sont fermés.

CRITIQ CINEMA