Dunkerque

5,5/10

résumé :

Nous sommes en mai 1940, les troupes alliées ont été contraintes de se replier sur Dunkerque où elles sont acculées par l'armée allemande. Commence alors l'opération "Dynamo" destinée à sauver par la voie des mers les 400000 hommes confinés dans cette poche.

Critique

Ce film, qui vient de sortir en France actuellement, s’impose actuellement en tête du box office américain. (voir ici)

Amateur des films de guerre, j’attendais impatiemment sa sortie après avoir vu sa bande annonce plutôt aguichante. Alors, Dunkerque vaut-il le coup d’oeil ?

Autant être direct, j’ai été assez déçu par ce blockbuster. J’ai trouvé qu’il était bigrement brouillon dans le scénario, qu’il manquait d’un angle de vue plus étendu sur la situation et que les cadrages ne nous permettaient pas de nous faire une idée de l’ampleur de cette opération (où sont passés les 150 millions de dollars investis à part dans les explosions, les naufrages et les combats aériens ?).

S’il est difficile de s’imaginer l’évacuation sous les bombes de 400000 personnes sur une plage, une chose est sûre : nous sommes loin d’une représentation fidèle ici !

Sous un biais strictement scénaristique, ces événements ne nous sont présentés que du petit bout de la lorgnette en passant trop rapidement d’une vision à une autre : de celle du simple troufion cherchant à sauver sa peau à celle de l’amiral anxieux scrutant l’horizon, les amateurs du genre peuvent avoir la désagréable impression que tout n’a été que prétexte à des scènes spectaculaires.

Or, un bon film historique/de guerre ne peut pas se contenter de ne montrer que des scènes de combats aériens, des navires coulés et des hommes en proie à la panique sous la mitraille ! l’on pourrait presque parler d’un devoir pédagogique pour les générations plus jeunes.

Sur le plan historique, le film éclipse complètement les coulisses de l’opération dynamo (quid des politiques et des états majors ?) et occulte complètement les efforts fournis par l’arrière garde alliée pour contenir les troupes allemandes pendant l’évacuation.

Dunkerque est un film de guerre minimaliste dont je ne retiendrais sûrement que les scènes de combat aériens (époustouflantes) et la qualité des scènes d’action. 

Bande annonce
Films Pécédent
«
Films Suivant
»
Articles récents
  • De sang et d’or Documentaires

    6/10

    RESUME : Un reportage sur le microcosme du Racing Club de Lens, club emblématique de la région Nord Pas de Calais.

     

  • Upload Science-Fiction

    8,5/10

    RESUME : Moyennant finance, les humains sont devenus capables de "s'uploader" après la mort. Comprenez par là le fait d'accéder à un paradis artificiel en connexion avec notre univers réel...Et totalement géré par une société privée !

    Parce que Nathan est mort prématurément d'un accident de voiture, sa compagne fait ce choix par amour. Malgré le fait d'être techniquement mort, Nathan reste donc en contact avec sa compagne et fait la connaissance de son "ange gardien", Nora...

  • La vie sexuelle des belges (1994) Biopic

    5,5/10

    RESUME : Le jeune Jan Bucquoy quitte sa ville natale d'Harelbeke pour Bruxelles. Là bas, il espère bien s'émanciper d'un cadre familial trop strict. Il espère également faire de nombreuses conquêtes féminines et aspire à devenir écrivain.

  • Un moment d’égarement Comédie

    6,5/10

    RESUME : Deux pères de famille (Laurent et Antoine),  se rendent en vacances en Corse dans la demeure de l'un d'eux. Pour ce séjour, deux adolescentes les accompagnent. Il s'agit respectivement de Marie (Fille de Laurent) et de Louna (Fille d'Antoine). Laurent finit par succomber aux avances de Louna...C'est le début d'une grosse galère sentimentale pour Laurent, qui peine à avouer l'impensable à son meilleur ami.

    Remake d'un film du même nom de Claude Berry, sorti dans les salles en 1977, où jouait Jean Pierre Marielle, Victor Lanoux et Agnès Soral.

Les commentaires sont fermés.

CRITIQ CINEMA