ARES

7/10

RESUME :  Paris, en 2035, n'a plus grand chose à voir avec le Paris que nous connaissons aujourd'hui. La ville est devenue un cloaque où le chômage massif et le désoeuvrement règnent. Des sociétés privées ont remplacé le gouvernement. La population est obnubilée par des combats de "Free Fight" diffusés à grande échelle sur des écrans de la ville.  L'un  de ces combattants, Arès, survit comme il le peut, avec des combats de seconde zone. Mais une opportunité va se présenter à lui...

 

Critique

Une ambiance post-Apocalyptique, des décors futuristes où les écrans géants foisonnent dans les rues…Le décorum de ce Paris bidonville est tellement bien façonné qu’il n’est pas sans rappeler “Blade Runner” pour les plus anciens (ou les connaisseurs).

Pour incarner un guerrier des temps modernes dans ce tout Paris futuriste, le casting met en avant l’acteur suédois Ola Rapace. Ce dernier est impérial dans ce rôle de costaud austère, peu bavard qui se démène comme il peut pour survivre dans une société de marchandisation extrême.

Ares a la chance de s’appuyer sur un scénario aux fondamentaux solides. L’un de ces piliers majeurs ? le postulat que certaines sociétés privées sont prêtes à tout pour engranger des bénéfices.

Tout n’est pas question de courbes de pertes et profits dans Arès. Question action pure, on assiste à de beaux combats (certes violents) mais surtout à cette confrontation sous-jacente entre deux mondes : celui des élites recroquevillées dans des buildings d’une part, et d’une population parisienne clouée à la misère sociale d’autre part.

Cela inspire l’idée d’un combat du pot de terre (le petit Arès) contre le pot de fer (la multinationale). Arès est un gladiateur enchaîné à un modèle social, qui, tel Spartacus en son temps, ne supporte plus sa condition d’esclave et veut s’affranchir en le criant au monde. Brutal, concis et transcendant.

 

 

 

Bande annonce
Films Pécédent
«
Films Suivant
»
Articles récents
  • Intimidation Thriller

    7/10

    Résumé (saison 1) : Adam Price vit une existence parfaite avec sa femme et ses deux enfants. Mais une inconnue bouleverse cet équilibre en faisant des révélations fracassantes sur sa moitié...

  • The Social Network Biopic

    7,5/10

    Résumé : Marc Zuckerberg est un petit génie de l'informatique qui étudie à la prestigieuse université de Harvard. Alors que sa petite amie vient de rompre avec lui, il créée une application qui soulève un tollé : FaceMash.

    Obtenue en piratant le système informatique de l'université, cette base de donnée laisse aux étudiants le choix de voter entre deux candidates pour élire la plus sexy. Le succès, instantané, va planter le réseau informatique de son université...Et envoyer Marc devant un conseil de discipline pour diverses infractions relatives à la violation de la sécurité informatique et l'irrespect de la vie privé.

    Peu de temps après cet épisode, le réseau social "The Facebook" est créée, et se propage tel un virus à toutes les universités des Etats-Unis...Suscitant de nombreuses questions sur sa réelle paternité et dynamitant bien des amitiés.

     

  • The Girlfriend Experience Romance, Séries

    8,5/10

    Résumé (Saison 1) : Christine fait des études de droit et effectue en parallèle un stage dans un grand cabinet d'avocats de Chicago réputé.

    En plus de ses activités, Christine devient escort girl pour de riches hommes d'affaires ...

    Il s'agit d'une adaptation du film Girlfriends Expérience (2009)

  • 1917 Films, Guerre

    8,5/10

    RESUME : Pendant la première guerre mondiale, deux soldats britanniques (Shoefield et Blake) reçoivent l'ordre de transmettre un message important à une autre division anglaise. Ce message, s'il est transmis à temps, peut permettre de sauver la vie de centaines de soldats dont le frère de Blake... Mais cette mission est quasiment suicidaire, car ils devront traverser les lignes ennemies.

     

Les commentaires sont fermés.

CRITIQ CINEMA