Passengers

6/10

Résumé : Un vaisseau spatial contenant 5000 personnes en hibernation fait route vers une nouvelle planète habitable. Suite au dysfonctionnement de l'une des capsules d'hibernation, l'un de ses passagers (Jim Preston) se réveille 90 ans avant la fin du voyage. Seul dans ce vaisseau, il va ensuite vivre une idylle avec une autre passagère (Aurora Lane). Le couple va devoir se surpasser pour affronter un péril imminent.

Critique

Une histoire inspirée d’une nouvelle de Philippe K. Dick (le voyage gelé). Bien que l’histoire mette beaucoup de temps à se mettre en place, l’on se prend facilement d’affection pour le personnage principal incarné par l’acteur Chris Patt.

Je dirais qu’il est suffisamment persuasif dans son interprétation pour nous permettre de tenir pendant le laps de temps où ce film patine un peu faute d’action et d’intrigue.

Il est ensuite solidement épaulé par l’actrice Jennifer Lawrence qui redonne un second souffle à ce récit avec son charme évident à l’écran.

Sur le plan des acteurs et de leurs représentations, cela s’apparente sans doute à un “sans faute”. Sous un angle scénaristique, en revanche, il y a beaucoup de choses à dire. Non seulement, comme je le disais plus haut, l’histoire patine un peu au début mais en plus, le scénario m’a semblé cousu de fil blanc, surtout le final (qui, passez-moi l’expression, est prévisible à des millions d’années lumière !).

Si l’on ne fait pas trop la fine bouche, les points forts surclassent largement tout le reste : des scènes spatiales ahurissantes de beauté, un vaisseau spatial au décor majestueux, sans oublier des effets spéciaux de tout premier ordre…Cette romance intersidérale en devient vite enchanteresse tant l’on se laisse aisément emporter par sa poésie et sa féerie.

Bande annonce
Films Pécédent
«
Films Suivant
»
Articles récents
  • De sang et d’or Documentaires

    6/10

    RESUME : Un reportage sur le microcosme du Racing Club de Lens, club emblématique de la région Nord Pas de Calais.

     

  • Upload Science-Fiction

    8,5/10

    RESUME : Moyennant finance, les humains sont devenus capables de "s'uploader" après la mort. Comprenez par là le fait d'accéder à un paradis artificiel en connexion avec notre univers réel...Et totalement géré par une société privée !

    Parce que Nathan est mort prématurément d'un accident de voiture, sa compagne fait ce choix par amour. Malgré le fait d'être techniquement mort, Nathan reste donc en contact avec sa compagne et fait la connaissance de son "ange gardien", Nora...

  • La vie sexuelle des belges (1994) Biopic

    5,5/10

    RESUME : Le jeune Jan Bucquoy quitte sa ville natale d'Harelbeke pour Bruxelles. Là bas, il espère bien s'émanciper d'un cadre familial trop strict. Il espère également faire de nombreuses conquêtes féminines et aspire à devenir écrivain.

  • Un moment d’égarement Comédie

    6,5/10

    RESUME : Deux pères de famille (Laurent et Antoine),  se rendent en vacances en Corse dans la demeure de l'un d'eux. Pour ce séjour, deux adolescentes les accompagnent. Il s'agit respectivement de Marie (Fille de Laurent) et de Louna (Fille d'Antoine). Laurent finit par succomber aux avances de Louna...C'est le début d'une grosse galère sentimentale pour Laurent, qui peine à avouer l'impensable à son meilleur ami.

    Remake d'un film du même nom de Claude Berry, sorti dans les salles en 1977, où jouait Jean Pierre Marielle, Victor Lanoux et Agnès Soral.

Les commentaires sont fermés.

CRITIQ CINEMA