Mytho

6/10

RESUME : Elvira est une mère de famille modèle qui élève avec son mari une famille de trois enfants.

Mais elle se sent négligée par sa propre famille, comme transparente. Pour retrouver l'attention de ceux qui lui sont chers, elle va inventer un énorme mensonge...

 

Critique

Le mensonge de cette mère de famille sur sa santé est un filon assez bien exploité question scénario et dialogues…D’ailleurs, chaque famille s’y retrouvera forcément un peu, parce que ces répliques simples reflètent souvent le quotidien des familles nombreuses.

Le pitch dévoile une intrigue maigrichonne… Mais fort heureusement, celle-ci elle est renforcée par d’autres agrégats scénaristiques qui viennent progressivement bonifier la suite. (comme le sujet brûlant de l’adultère). En outre, ces tranches de vie s’accumulent, se complètement et s’assemblent assez  parfaitement, sans forcer.

En mère de famille délaissée, l’actrice Marina Hands (“voyez comme ils dansent”, “sous les jupes des filles”) délivre une prestation parfois angoissante et souvent relativement fascinante. Les autre acteurs se mettent à son diapason et arrivent à nous intéresser sans mal à leurs histoires respectives.

Au bout du compte de la première saison, Mytho devient une comédie au grand coeur, tout public et qui porte en étendard un certain optimisme.

Bande annonce
Séries Pécédent
«
Articles récents
  • De sang et d’or Documentaires

    6/10

    RESUME : Un reportage sur le microcosme du Racing Club de Lens, club emblématique de la région Nord Pas de Calais.

     

  • Upload Science-Fiction

    8,5/10

    RESUME : Moyennant finance, les humains sont devenus capables de "s'uploader" après la mort. Comprenez par là le fait d'accéder à un paradis artificiel en connexion avec notre univers réel...Et totalement géré par une société privée !

    Parce que Nathan est mort prématurément d'un accident de voiture, sa compagne fait ce choix par amour. Malgré le fait d'être techniquement mort, Nathan reste donc en contact avec sa compagne et fait la connaissance de son "ange gardien", Nora...

  • La vie sexuelle des belges (1994) Biopic

    5,5/10

    RESUME : Le jeune Jan Bucquoy quitte sa ville natale d'Harelbeke pour Bruxelles. Là bas, il espère bien s'émanciper d'un cadre familial trop strict. Il espère également faire de nombreuses conquêtes féminines et aspire à devenir écrivain.

  • Un moment d’égarement Comédie

    6,5/10

    RESUME : Deux pères de famille (Laurent et Antoine),  se rendent en vacances en Corse dans la demeure de l'un d'eux. Pour ce séjour, deux adolescentes les accompagnent. Il s'agit respectivement de Marie (Fille de Laurent) et de Louna (Fille d'Antoine). Laurent finit par succomber aux avances de Louna...C'est le début d'une grosse galère sentimentale pour Laurent, qui peine à avouer l'impensable à son meilleur ami.

    Remake d'un film du même nom de Claude Berry, sorti dans les salles en 1977, où jouait Jean Pierre Marielle, Victor Lanoux et Agnès Soral.

Les commentaires sont fermés.

CRITIQ CINEMA