The Handmaid’s Tale (la servante écarlate)

8/10

résumé:

Dans une société futuriste dont le taux de natalité est en chute libre, une dictature basée sur l'ancien testament s'est installée : Giléad. Cette dernière règne en maître absolue sur les territoires qu'elle contrôle aux Etats-Unis, et impose aux femmes d'être divisées en trois catégories distinctes : les épouses (femmes des hommes de pouvoir, qui ont le plus de droits), les marthas (destinées aux tâches domestiques), et enfin, les servantes (les "handmaid's" destinées uniquement à la procréation).

De gré ou de force et à l'issue d'une formation relativement éprouvante, les servantes sont envoyées dans des familles afin de mettre au monde un enfant qu'elles verront à peine naître, car cet enfant sera ensuite remis à leur famille d'accueil à l'issue d'un rituel...La série nous propose de suivre le parcours de l'une d'elles: Offred.

Critique

C’est assez rare pour être souligné, mais cette série très récente (elle ne sortira en France que le 27/06/2017 sur la chaîne OCS) m’a très impressionné dès le départ. Il fallait une bonne dose de courage et un talent indéniable pour oser adapter ce roman de science fiction (la servante écarlate de Margaret Atwood,1985) en format série.

Imaginez le budget nécessaire pour recréer un monde de toutes pièces, avec son environnement particulier et ses codes vestimentaires. Le risque était déjà grand que le projet se transforme en gigantesque “flop” dès le départ !

En outre, il y avait aussi les risques inhérents au scénario et au casting…Mais là aussi, je dois dire que j’ai été entièrement conquis. Pour synthétiser, c’est parfois cruel, stupéfiant d’originalité et profondément dérangeant d’un point de vue sociétal. L’impact psychologique de cette série est tel que l’on en arrive à se féliciter de la moindre liberté d’action dont nous jouissons dans le monde d’aujourd’hui.

Hormis un peu trop de “flash back” et quelques longueurs scénaristiques, cette première saison est un vrai régal pour les amateurs du genre. A déguster frais et sans modération.

Bande annonce
Séries Pécédent
«
Séries Suivant
»
Articles récents
  • De sang et d’or Documentaires

    6/10

    RESUME : Un reportage sur le microcosme du Racing Club de Lens, club emblématique de la région Nord Pas de Calais.

     

  • Upload Science-Fiction

    8,5/10

    RESUME : Moyennant finance, les humains sont devenus capables de "s'uploader" après la mort. Comprenez par là le fait d'accéder à un paradis artificiel en connexion avec notre univers réel...Et totalement géré par une société privée !

    Parce que Nathan est mort prématurément d'un accident de voiture, sa compagne fait ce choix par amour. Malgré le fait d'être techniquement mort, Nathan reste donc en contact avec sa compagne et fait la connaissance de son "ange gardien", Nora...

  • La vie sexuelle des belges (1994) Biopic

    5,5/10

    RESUME : Le jeune Jan Bucquoy quitte sa ville natale d'Harelbeke pour Bruxelles. Là bas, il espère bien s'émanciper d'un cadre familial trop strict. Il espère également faire de nombreuses conquêtes féminines et aspire à devenir écrivain.

  • Un moment d’égarement Comédie

    6,5/10

    RESUME : Deux pères de famille (Laurent et Antoine),  se rendent en vacances en Corse dans la demeure de l'un d'eux. Pour ce séjour, deux adolescentes les accompagnent. Il s'agit respectivement de Marie (Fille de Laurent) et de Louna (Fille d'Antoine). Laurent finit par succomber aux avances de Louna...C'est le début d'une grosse galère sentimentale pour Laurent, qui peine à avouer l'impensable à son meilleur ami.

    Remake d'un film du même nom de Claude Berry, sorti dans les salles en 1977, où jouait Jean Pierre Marielle, Victor Lanoux et Agnès Soral.

Les commentaires sont fermés.

CRITIQ CINEMA