Black Mirror

8/10

Résumé :

Un panel d'histoires futuristes (une seule pour chaque épisode avec des acteurs différents) basées uniquement sur l'influence des technologies nouvelles...

Critique

Black Mirror est une critique particulièrement pertinente de nos sociétés contemporaines. Téléphone portable, télévision, besoin de télé-réalité et de frissons en permanence, notre société est passée au crible jusqu’à parfois nous culpabiliser et nous flanquer la nausée !

Avec cette série britannique, les désavantages des progrès technologiques surpassent nettement les avantages sur le long terme. Sous la longue vue de cette série britannique, nous ne serions que d’éternels apprentis sorciers jouant avec le feu de la technologie…

Certains épisodes flirtent clairement avec le bizarre, le dérangeant….Tous sont surprenants d’originalité et peu d’entre eux nous laissent vraiment indifférents. Qu’importe si certains d’entre nous digèrent difficilement ces histoires de science fiction, l’éveil des consciences populaires est peut être à ce prix.

Espérons simplement que ce “miroir noir” (traduction de Black Mirror, ndlr) ne reflète pas notre futur proche!.

 

Notez qu’une saison 4 apparemment moins sombre est toujours en cours de tournage actuellement et qu’elle sera diffusée dès l’automne prochain. 

Bande annonce
Séries Pécédent
«
Séries Suivant
»
Articles récents
  • De sang et d’or Documentaires

    6/10

    RESUME : Un reportage sur le microcosme du Racing Club de Lens, club emblématique de la région Nord Pas de Calais.

     

  • Upload Science-Fiction

    8,5/10

    RESUME : Moyennant finance, les humains sont devenus capables de "s'uploader" après la mort. Comprenez par là le fait d'accéder à un paradis artificiel en connexion avec notre univers réel...Et totalement géré par une société privée !

    Parce que Nathan est mort prématurément d'un accident de voiture, sa compagne fait ce choix par amour. Malgré le fait d'être techniquement mort, Nathan reste donc en contact avec sa compagne et fait la connaissance de son "ange gardien", Nora...

  • La vie sexuelle des belges (1994) Biopic

    5,5/10

    RESUME : Le jeune Jan Bucquoy quitte sa ville natale d'Harelbeke pour Bruxelles. Là bas, il espère bien s'émanciper d'un cadre familial trop strict. Il espère également faire de nombreuses conquêtes féminines et aspire à devenir écrivain.

  • Un moment d’égarement Comédie

    6,5/10

    RESUME : Deux pères de famille (Laurent et Antoine),  se rendent en vacances en Corse dans la demeure de l'un d'eux. Pour ce séjour, deux adolescentes les accompagnent. Il s'agit respectivement de Marie (Fille de Laurent) et de Louna (Fille d'Antoine). Laurent finit par succomber aux avances de Louna...C'est le début d'une grosse galère sentimentale pour Laurent, qui peine à avouer l'impensable à son meilleur ami.

    Remake d'un film du même nom de Claude Berry, sorti dans les salles en 1977, où jouait Jean Pierre Marielle, Victor Lanoux et Agnès Soral.

Les commentaires sont fermés.

CRITIQ CINEMA