Bad Banks (2018)

7,5/10

Résumé : 

Jana Liekam est une jeune femme promise à un bel avenir dans la finance. Licenciée d'une banque luxembourgeoise, elle est obligée d'aller travailler pour la concurrence allemande... et va prendre conscience de l'étendue de certaines malversations et du comportement peu scrupuleux de son milieu professionnel.

Critique

J’ai revu l’inénarrable “Loup de Wall Street” dernièrement, et j’avais déjà entamée cette série qui traite également du même sujet, mais sous un prisme un peu différend. 

En l’espèce, l’intérêt est de suivre le parcours d’une jeune prodige de la finance, Jana Liekam, brusquement licenciée d’une grande banque luxembourgeoise, et prestement invitée à rebondir chez la concurrence allemande (Global Invest). 

L’on retrouve ici une actrice plutôt méconnue et habituée des seconds rôles (Paula Beer, qui avait déjà fait une apparition dans “le chant du loup” dans le rôle de Diane) qui a su saisir l’opportunité idéale d’éclabousser cette production de tout l’étendue de son talent, jouant divinement la carte émotionnelle.

Ambitieuse, ses ruses pour se soustraire à diverses pressions venant de toutes part m’ont évoqué un animal blessé nageant au beau milieu d’une meute de squales affamés.

Chapeau bas aussi à l’acteur Barry Atsma (alias Gabriel Fenger, à l’extrême droite de la photo ci-dessous), supérieur de Jana, qui se distingue par son rayonnement naturel à l’écran. 

 

C’est instructif, polémique, sulfureux et parfois délicieusement décadent, quoi que l’on y comprenne à la finance.

Après beaucoup d’atermoiements, une saison 2 verra finalement le jour (voir ici)…Et l’on ne peut que s’en féliciter.

Bande annonce
Séries Pécédent
«
Séries Suivant
»
Articles récents
  • De sang et d’or Documentaires

    6/10

    RESUME : Un reportage sur le microcosme du Racing Club de Lens, club emblématique de la région Nord Pas de Calais.

     

  • Upload Science-Fiction

    8,5/10

    RESUME : Moyennant finance, les humains sont devenus capables de "s'uploader" après la mort. Comprenez par là le fait d'accéder à un paradis artificiel en connexion avec notre univers réel...Et totalement géré par une société privée !

    Parce que Nathan est mort prématurément d'un accident de voiture, sa compagne fait ce choix par amour. Malgré le fait d'être techniquement mort, Nathan reste donc en contact avec sa compagne et fait la connaissance de son "ange gardien", Nora...

  • La vie sexuelle des belges (1994) Biopic

    5,5/10

    RESUME : Le jeune Jan Bucquoy quitte sa ville natale d'Harelbeke pour Bruxelles. Là bas, il espère bien s'émanciper d'un cadre familial trop strict. Il espère également faire de nombreuses conquêtes féminines et aspire à devenir écrivain.

  • Un moment d’égarement Comédie

    6,5/10

    RESUME : Deux pères de famille (Laurent et Antoine),  se rendent en vacances en Corse dans la demeure de l'un d'eux. Pour ce séjour, deux adolescentes les accompagnent. Il s'agit respectivement de Marie (Fille de Laurent) et de Louna (Fille d'Antoine). Laurent finit par succomber aux avances de Louna...C'est le début d'une grosse galère sentimentale pour Laurent, qui peine à avouer l'impensable à son meilleur ami.

    Remake d'un film du même nom de Claude Berry, sorti dans les salles en 1977, où jouait Jean Pierre Marielle, Victor Lanoux et Agnès Soral.

Les commentaires sont fermés.

CRITIQ CINEMA