The Fall

7,5/10

résumé:

The Fall, c'est avant tout un combat psychologique âpre entre une enquêtrice teigneuse (incarnée par la pulpeuse Gillian Anderson) et un redoutable tueur en série. (Jamie Dornan, parfait dans son rôle).

Gillian Anderson devient Stella Gibson, inspectrice parachutée d'urgence pour résoudre une série de crimes commis dans le nord de l'Irlande.Théâtre de cette chasse à l'homme sans pitié : Belfast.

Contrairement aux thrillers classiques, ici, nous connaissons déjà l'assassin assez tôt puisque nous le suivons même dans sa vie de tous les jours...Mais dans ce cas là, me direz-vous, quel est l'intérêt de suivre cette série ?

C'est d'abord que le criminel, (qui excelle dans l'art de se faire passer pour un père de famille tranquille), possède plus d'une corde à son arc et qu'il apprécie également narguer ceux qui sont à sa traque !

C'est ensuite que Stella Gibson présente des fragilités psychologiques évidentes malgré son apparence de femme libérée et sa poigne certaine dans la gestion de ce type de dossier sensible.

Critique

De mon point de vue, nous sommes ici dans une série un grand S, et ce au moins jusqu’à la saison 3 qui était peut être la saison de trop au vu du déroulement du scénario.

Chapeau aux producteurs en tous cas. Une adaptation française de “The Fall” a été produite en version française (voir ici). Reste à savoir si elle sera de la même trempe…

 

On aime :

– l’approche psychologique des personnages (un point clef dans la réussite de cette série).

– le combat psychologique permanent entre le tueur et l’enquêtrice

– les rebondissements à répétition, l’action

On aime pas :

– la saison 3 (un poil ratée, limite soporifique par moments)

– quelques invraisemblances dans le scénario

Bande annonce
Séries Pécédent
«
Séries Suivant
»
Articles récents
  • De sang et d’or Documentaires

    6/10

    RESUME : Un reportage sur le microcosme du Racing Club de Lens, club emblématique de la région Nord Pas de Calais.

     

  • Upload Science-Fiction

    8,5/10

    RESUME : Moyennant finance, les humains sont devenus capables de "s'uploader" après la mort. Comprenez par là le fait d'accéder à un paradis artificiel en connexion avec notre univers réel...Et totalement géré par une société privée !

    Parce que Nathan est mort prématurément d'un accident de voiture, sa compagne fait ce choix par amour. Malgré le fait d'être techniquement mort, Nathan reste donc en contact avec sa compagne et fait la connaissance de son "ange gardien", Nora...

  • La vie sexuelle des belges (1994) Biopic

    5,5/10

    RESUME : Le jeune Jan Bucquoy quitte sa ville natale d'Harelbeke pour Bruxelles. Là bas, il espère bien s'émanciper d'un cadre familial trop strict. Il espère également faire de nombreuses conquêtes féminines et aspire à devenir écrivain.

  • Un moment d’égarement Comédie

    6,5/10

    RESUME : Deux pères de famille (Laurent et Antoine),  se rendent en vacances en Corse dans la demeure de l'un d'eux. Pour ce séjour, deux adolescentes les accompagnent. Il s'agit respectivement de Marie (Fille de Laurent) et de Louna (Fille d'Antoine). Laurent finit par succomber aux avances de Louna...C'est le début d'une grosse galère sentimentale pour Laurent, qui peine à avouer l'impensable à son meilleur ami.

    Remake d'un film du même nom de Claude Berry, sorti dans les salles en 1977, où jouait Jean Pierre Marielle, Victor Lanoux et Agnès Soral.

Les commentaires sont fermés.

CRITIQ CINEMA